Actu Physio-Parc : pour ou contre l'usage du mot "vieux"?

De l’usage du mot « vieux »


« VIEUX ». Pour certains, ce mot résonne comme un manque de respect envers une certaine classe d’âge, voire même comme une insulte suprême. Ceux-ci préfèreront alors utiliser des termes comme « aîné », « senior », ou encore « ancien ». Des termes qui font figure de litotes alors qu’ils signifient tous plus ou moins la même chose. Pour d’autres, « vieux », c’est juste et tout simplement l’antonyme de « jeune ».

Une définition de l’adjectif « vieux »

Qu’est-ce qu’un vieux ? Premier réflexe : trouver une réponse dans un dictionnaire.

On définit un vieux, comme une personne qui :

  1. a vécu longtemps,
  2. a les caractéristiques physiques ou moraux d’une personne âgée.

« vieux », pour ou contre son usage ?

Si la première définition est très factuelle (même si toutefois, la notion de « vivre longtemps » est à mettre en parallèle avec le fait que l’on vit de plus en plus longtemps), la deuxième introduit une notion de perception. En effet, on peut tout à fait se sentir vieux à un âge avancé ou pas. On peut se trouver vieux à l’âge de la retraite, ou pas. On peut même avoir l’air vieux jeune !

Pour d’autres, « vieux » et ses dérivés, vieille ou vieil, c’est juste un état. Et pourquoi ne pas appeler un chat, un chat, après tout ? Et puis, ne sommes-nous pas toujours le vieux ou la vieille d’un autre après tout ?

Pour aller plus loin sur le sujet.

Le sujet vous intéresse ? Physio-Parc vous conseille ces trois sources inspirantes, qui, à n’en pas douter, nourriront votre réflexion.

🎙️ Une interview de Laure Adler « La vieillesse, le plus âge de la vie ? »

🎼 Une chanson « Les Vieux », Jacques Brel.

📖 Un livre « Vieux et debout ! » Paule Giron, Collection « Old’up – Inventer sa vieillesse ».

Ce site utilise Google Analytics. Cliquez-ici si vous souhaitez désactiver ce suivi, ici pour l'autoriser .